En 2000, le Sénégal, comme d’autres pays en développement, s’est engagé à atteindre les objectifs du Millénaire pour le développement (OMD). Cet engagement a permis au Sénégal de se concentrer davantage sur certains problèmes de développement, dont la lutte contre la pauvreté. À ce jour, d’importants progrès ont été réalisés quant à l’atteinte de certains OMD, surtout dans les domaines de l’éducation et de la santé. Malgré ces efforts, le succès des OMD demeure mitigé et plusieurs cibles ne seront pas atteintes avant 2015. Un des principaux défis de développement que le pays doit relever est la création d’emplois décents, surtout pour les jeunes, dans un contexte où la croissance économique est plus lente que celle de la population. Il y a de l’espoir que ces défis seront relevés avec le programme de développement après 2015. Une révolution des données a été déclenchée dans cette optique afin d’assurer un meilleur suivi des progrès. Sur le plan de la collecte de données, presque tous reconnaissent que des efforts considérables ont été déployés au Sénégal au cours des deux dernières décennies afin d’améliorer les capacités financières, humaines, techniques et institutionnelles du bureau de statistique national : l’Agence Nationale de la Statistique et de la Démographie (ANSD). Cependant, la disponibilité et l’accessibilité des données continuent de poser problème, surtout en raison du besoin d’utiliser plus d’indicateurs du développement tout au long de la mise en œuvre du programme de développement après 2015. L’Initiative Prospective Agricole et Rurale (IPAR) coordonne l’étude de cas du Sénégal dans le cadre du test sur les données du programme de développement après 2015. Dans le cadre de ce projet de recherche, l’IPAR se penchera sur les défis et les possibilités pour mettre en application un programme de développement après 2015 qui devrait être universel, mais aussi propre à chaque pays quant aux objectifs, aux cibles et aux indicateurs, et en mesurer les progrès. L’IPAR travaillera donc en étroite collaboration avec divers intervenants à l’échelle nationale, dont des décideurs, des partenaires de développement et financiers, des organisations de la société civile, des universitaires, le secteur privé, l’ANSD et d’autres organismes gouvernementaux responsables de la collecte, de l’analyse et de la diffusion des données.

Publications:

Measuring Sustainable Development for Post-2015 in Senegal | Points saillants du rapport

Rapport de l’atelier de validation: Sénégal

In Progress Note – Initial Findings from Senegal

Senegal Workshop Report

In Progress Note – Senegal Case Study

Événement:

Senegal Workshop, Dakar, Sénégal, le 4 mars, 2014.

Média:

Data: Key to successful SDG implementation and monitoring in Senegal 

Dossier : «Les montants de l’APD ont été insuffisants pour l’atteinte des cibles»

Unpacking the Data Revolution in Senegal

Ipar oeuvre à mettre fin au pilotage à vue

Programme de développement post-2015 : Abdoulaye Baldé relève l’intérêt de disposer de données fiables et exhaustives

Quelles politiques agricoles et rurales concertées au Sénégal ?

Le Sénégal sélectionné pour les préparatifs de l’agenda post 2015

Vidéo:

6 of 10